La vitamine E regroupe un ensemble de huit antioxydants : quatre tocophérols et quatre tocotriénols. La vitamine E ou tocophérol est une vitamine liposoluble. Les vitamines liposolubles (A, D, E, K) sont absorbées avec les graisses alimentaires et sont stockées dans l'organisme.

La vitamine E a de nombreuses fonctions. La vitamine E protège l'organisme des effets néfastes des radicaux libres. Son action antioxydante est renforcée par le sélénium et elle protège les autres antioxydants comme les vitamines A et vitamine C de l'oxydation. Elle régule également l'activité enzymatique et joue un rôle dans la croissance musculaire lisse. La vitamine E affecte aussi l'expression des gènes et contribue à la santé oculaire et neurologique.

Les apports nutritionnels conseillés en vitamine E sont de 12mg par jour pour un adulte, les besoins étant augmentés en cas de maladie ou de tabagisme. Ils sont généralement assurés par une alimentation équilibrée. Un déficit en vitamine E est assez rare. On trouve la vitamine E essentiellement dans les aliments d'origine végétale, les principales sources étant les huiles, les produits céréaliers à grain entier, les graines, les noix, les noisettes, les amandes, le germe de blé, le soja. Certains légumes et fruits comme l'épinard, la patate douce, la mangue, les abricots secs ont aussi une teneur intéressante en vitamine E.

Sources :

  • Dr Laurence Plumey, Sucre, gras et sel : ce que contiennent vraiment vos aliments, Editions Eyrolles, 2017
  • Danièle Festy, Anne Dufour, Guide des vitamines et des minéraux, Editions Hachette pratique, 2005

Lire aussi :

Les amandes © Getty Images
Les abricots secs © Getty Images/iStockphoto
Le curry en poudre © Getty Images/iStockphoto
L'épinard © Getty Images
Huile de germe de blé © Getty Images/iStockphoto
Les margarines © Getty Images
Les graines de tournesol © Getty Images
La noisette © Getty Images
Les pignons de pin © Getty Images