RAPPORT ECONOMIQUE, SOCIAL ET FINANCIER DU PROJET DE BUDGET 2021

Le présent rapport est établi en conformité avec les dispositions de la loi n°2012-09 du 26 mars 2012, portant loi organique relative aux lois de finances. Il présente le contexte dans lequel le budget de l’Etat 2021 est élaboré, ainsi que l’évolution récente de l’économie nationale et les perspectives au titre de l’année 2020. Il prend en compte les orientations du Programme de Renaissance et des priorités et choix stratégiques définis par le Gouvernement, notamment dans le Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) et le Programme Economique et Financier (PEF 2017-2020) conclu avec le Fonds Monétaire International (FMI).   Pour rappel, en matière budgétaire, les principaux objectifs visent le maintien de la stabilité macroéconomique et l’amélioration de la gestion des finances publiques à travers une mobilisation accrue des recettes fiscales, une meilleure maitrise des dépenses publiques et le renforcement de la gestion de la trésorerie et de la dette.   A cela s’ajoutent l’amélioration de la transparence dans la gestion des secteurs pétroliers et miniers et la poursuite des actions de soutien au développement du secteur privé et financier.   Le PDES 2017-2021, qui constitue le socle du budget, s’articule autour des axes stratégiques ci-après : - la renaissance culturelle ; - le développement social et la transition démographique ; - l’amélioration de la croissance économique ; - l’amélioration de la gouvernance, paix et sécurité ; - la gestion durable de l’environnement.   Le rapport de présentation du projet de loi de finances 2021 est structuré autour des points suivants : - les faits socio-économiques et financiers ayant marqué l’environnement économique international et régional ; - l’évolution récente de la conjoncture économique nationale et les perspectives 2020 ; - les orientations et choix stratégiques du budget 2021 ; - les projections des ressources et des charges du budget de l’Etat pour 2021 ; - la présentation des nouvelles mesures fiscales et des mesures administratives envisagées.   Le présent rapport est établi en conformité avec les dispositions de la loi n°2012-09 du 26 mars 2012, portant loi organique relative aux lois de finances. Il présente le contexte dans lequel le budget de l’Etat 2021 est élaboré, ainsi que l’évolution récente de l’économie nationale et les perspectives au titre de l’année 2020. Il prend en compte les orientations du Programme de Renaissance et des priorités et choix stratégiques définis par le Gouvernement, notamment dans le Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) et le Programme Economique et Financier (PEF 2017-2020) conclu avec le Fonds Monétaire International (FMI).   Pour rappel, en matière budgétaire, les principaux objectifs visent le maintien de la stabilité macroéconomique et l’amélioration de la gestion des finances publiques à travers une mobilisation accrue des recettes fiscales, une meilleure maitrise des dépenses publiques et le renforcement de la gestion de la trésorerie et de la dette.   A cela s’ajoutent l’amélioration de la transparence dans la gestion des secteurs pétroliers et miniers et la poursuite des actions de soutien au développement du secteur privé et financier.   Le PDES 2017-2021, qui constitue le socle du budget, s’articule autour des axes stratégiques ci-après : - la renaissance culturelle ; - le développement social et la transition démographique ; - l’amélioration de la croissance économique ; - l’amélioration de la gouvernance, paix et sécurité ; - la gestion durable de l’environnement.   Le rapport de présentation du projet de loi de finances 2021 est structuré autour des points suivants : - les faits socio-économiques et financiers ayant marqué l’environnement économique international et régional ; - l’évolution récente de la conjoncture économique nationale et les perspectives 2020 ; - les orientations et choix stratégiques du budget 2021 ; - les projections des ressources et des charges du budget de l’Etat pour 2021 ; - la présentation des nouvelles mesures fiscales et des mesures administratives envisagées.

Le présent rapport est établi en conformité avec les dispositions de la loi n°2012-09 du 26 mars 2012, portant loi organique relative aux lois de finances. Il présente le contexte dans lequel le budget de l’Etat 2021 est élaboré, ainsi que l’évolution récente de l’économie nationale et les perspectives au titre de l’année 2020. Il prend en compte les orientations du Programme de Renaissance et des priorités et choix stratégiques définis par le Gouvernement, notamment dans le Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) et le Programme Economique et Financier (PEF 2017-2020) conclu avec le Fonds Monétaire International (FMI).

 

Pour rappel, en matière budgétaire, les principaux objectifs visent le maintien de la stabilité macroéconomique et l’amélioration de la gestion des finances publiques à travers une mobilisation accrue des recettes fiscales, une meilleure maitrise des dépenses publiques et le renforcement de la gestion de la trésorerie et de la dette.

 

A cela s’ajoutent l’amélioration de la transparence dans la gestion des secteurs pétroliers et miniers et la poursuite des actions de soutien au développement du secteur privé et financier.

 

Le PDES 2017-2021, qui constitue le socle du budget, s’articule autour des axes stratégiques ci-après :

- la renaissance culturelle ;

- le développement social et la transition démographique ;

- l’amélioration de la croissance économique ;

- l’amélioration de la gouvernance, paix et sécurité ;

- la gestion durable de l’environnement.

 

Le rapport de présentation du projet de loi de finances 2021 est structuré autour des points suivants :

- les faits socio-économiques et financiers ayant marqué l’environnement économique international et régional ;

- l’évolution récente de la conjoncture économique nationale et les perspectives 2020 ;

- les orientations et choix stratégiques du budget 2021 ;

- les projections des ressources et des charges du budget de l’Etat pour 2021 ;

- la présentation des nouvelles mesures fiscales et des mesures administratives envisagées.

 

Le présent rapport est établi en conformité avec les dispositions de la loi n°2012-09 du 26 mars 2012, portant loi organique relative aux lois de finances. Il présente le contexte dans lequel le budget de l’Etat 2021 est élaboré, ainsi que l’évolution récente de l’économie nationale et les perspectives au titre de l’année 2020. Il prend en compte les orientations du Programme de Renaissance et des priorités et choix stratégiques définis par le Gouvernement, notamment dans le Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) et le Programme Economique et Financier (PEF 2017-2020) conclu avec le Fonds Monétaire International (FMI).

 

Pour rappel, en matière budgétaire, les principaux objectifs visent le maintien de la stabilité macroéconomique et l’amélioration de la gestion des finances publiques à travers une mobilisation accrue des recettes fiscales, une meilleure maitrise des dépenses publiques et le renforcement de la gestion de la trésorerie et de la dette.

 

A cela s’ajoutent l’amélioration de la transparence dans la gestion des secteurs pétroliers et miniers et la poursuite des actions de soutien au développement du secteur privé et financier.

 

Le PDES 2017-2021, qui constitue le socle du budget, s’articule autour des axes stratégiques ci-après :

- la renaissance culturelle ;

- le développement social et la transition démographique ;

- l’amélioration de la croissance économique ;

- l’amélioration de la gouvernance, paix et sécurité ;

- la gestion durable de l’environnement.

 

Le rapport de présentation du projet de loi de finances 2021 est structuré autour des points suivants :

- les faits socio-économiques et financiers ayant marqué l’environnement économique international et régional ;

- l’évolution récente de la conjoncture économique nationale et les perspectives 2020 ;

- les orientations et choix stratégiques du budget 2021 ;

- les projections des ressources et des charges du budget de l’Etat pour 2021 ;

- la présentation des nouvelles mesures fiscales et des mesures administratives envisagées.