Le ramadan débute ce mardi 13 avril au Nigeria et comme chaque année, les autorités religieuses demandent aux grossistes de ne pas faire augmenter les prix de la nourriture de manière disproportionnée. Le mois du ramadan correspond souvent à une forte hausse des prix des denrées, alors que le pays le plus peuplé d’Afrique fait déjà face à une inflation de 17% sur les produits alimentaires.