Chaque artiste reçoit 3 millions de F cfa pour l’exercice 2020.

Taxé de « laxiste et d’incompétent » par les acteurs du show biz Nigérien, le Bureau nigérien du Droit d’Auteur veut laver son nom dans l’effort. Dans cette optique de redorer son blason et redonner aux artistes leurs lettres de noblesse, le Bureau a eu une rencontre avec le nouveau Président élu du Niger, Mohamed Bazoum.

Ensemble, ils ont passé au peigne fein tous les enjeux et les défis qui freinent le secteur de la culture, notamment la musique de s’imposer dans la sous région.

Après bilan de l’exercice 2020, il a été décidé une rétribution de trois millions de francs à chaque artiste musicien, comédien, cinéaste, peintre, plasticien ou autres, légalement enregistré auprès du Bureau du Droit d’Auteur.

Désormais, chaque acteur culturel recevra un million chaque trimestre, soit un total annuel de quatre millions par acteur, pour les accompagner et les aider à mieux remplir leurs fonctions d’ambassadeurs de la culture nigérienne.

Le nouveau Président élu Mohamed Bazoum a assisté à l’ensemble travaux, il s’est engagé à aider la culture nigérienne à s’exporter au-delà de frontière du Niger. Parlant des artistes de musique, M. Bazoum les exhorte à plus d’effort et de professionnalisme dans leurs productions. En contrepartie, il s’engage à se faire accompagner par eux lors de ses différents voyages diplomatiques afin de les aider à se produire sur les scènes du monde.

Un grand palais de la culture sera construit d’ici mars 2022 à Niamey, avec des salles de tournages et des équipements high-tech, pour aider la culture nigérienne à mieux se produire et se déployer.

Il est agréable de lire cette production, c’était un poisson d’avril. Partagez avec d’autres pour les surprendre !

L’article Musique, Le Bureau Nigérien du Droit d’Auteur rétribuera 4 millions à chaque artiste pour 2020 est apparu en premier sur Agendaniamey: La 1ère plate-forme événementielle au Niger.