Une anémie, une fatigue constante, peuvent être enrayées par des aliments riches en fer. À condition toutefois de bien associer les aliments entre eux car, si certains sont des alliés, d'autres peuvent être considérés comme de véritables antagonistes puisqu'ils diminuent l'absorption du fer par l'organisme.

Quelles sont les meilleures sources de fer ?

Viandes rouges et abats (comme le boudin et le foie) et fruits de mer permettent de faire le plein de fer. A consommer en association avec les sources végétales de fer comme les fèves, les haricots blancs, les pois chiches et, bien évidemment, les lentilles.

Elles ont tout pour elles : bon marché, ultra rassasiantes, les lentilles en bocal sont aussi une excellente source de fibres (5 g pour 100 g), de protéines (9 g pour 100 g) et de fer végétal. Avec leur index glycémique bas (25) et leur 99 calories pour 100 g, ce sont aussi de vraies alliées minceur, à mettre régulièrement au menu !

Et surtout, elles sont parfaites quand on manque de temps pour cuisiner. À l'achat, on privilégie ainsi les lentilles au naturel, de préférence conditionnées en bocal en verre plutôt qu'en conserve métallique. En revanche, on vérifie leur teneur en sel, qui varie du simple au triple selon les marques, de façon à choisir les moins salées. Les rincer sous un filet d'eau à la sortie du bocal permet aussi d'en éliminer une partie. Et pour mettre régulièrement ces petites légumineuses au menu, on s'inspire de ces idées recettes !

  • On les consomme avec : des légumes cuits (chou, chou-fleur...) et crus, car leur vitamine C favorise l'absorption et le stockage du fer contenu dans les lentilles. Tout comme les agrumes, ou encore le kiwi que l'on prendra au dessert.
  • On évite : le thé (quand on en boit plus d'un litre par jour), le vin rouge, le chocolat, le café... qui sont connus pour freiner la bonne absorption du fer.

Quand faut-il se supplémenter ?

Seulement en cas de déficience en fer clairement avérée et si l'alimentation ne parvient pas à combler la carence. Cela peut être le cas chez les adolescentes où les femmes qui ont des règles abondantes. Mais votre médecin traitant peut seul en juger et adapter le dosage au cas par cas.

A lire aussi :

Falafels de lentilles © Getty Images
Dahl de lentilles © Getty Images
Salade lentilles et champignons © Getty Images
Croquettes de lentilles © Getty Images
Hachis végétarien © Getty Images
Rillettes de lentilles © Getty Images
Lentilles au haddock © Getty Images
Chili de lentilles © Getty Images