L'opposition veut une coalition au second tour de la présidentielle

Au Niger, l'opposition appelle les candidats qualifiés pour le second tour de la présidentielle prévu le 21 février à se rallier à l'ex-président Mahamane Ousmane, arrivé deuxième, face à Mohamed Bazoum, le candidat du pouvoir arrivé en tête. L'opposition a décidé de reprendre sa place à la Commission Electorale Nationale Indépendante, qu'elle boudait depuis 2017.

L'opposition veut une coalition au second tour de la présidentielle
Au Niger, l'opposition appelle les candidats qualifiés pour le second tour de la présidentielle prévu le 21 février à se rallier à l'ex-président Mahamane Ousmane, arrivé deuxième, face à Mohamed Bazoum, le candidat du pouvoir arrivé en tête. L'opposition a décidé de reprendre sa place à la Commission Electorale Nationale Indépendante, qu'elle boudait depuis 2017.