Le PR Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu dimanche en début d’après-midi, 10 janvier 2021, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Mali, Chef de la MINUSMA…

L’entretien a porté sur le drame survenu le 2 janvier 2021 dans le Département de Ouallam, Région de Tillabéry et sur la situation au Mali, a-t-il indiqué à l’issue de l’audience. « Nous avons dénoncé et condamné ce drame », a-t-il rappelé précisant qu’il est venu, suite à ce drame, présenter ses condoléances et celles des Nations Unies au Président Issoufou Mahamadou et au peuple du Niger. « Nous sommes également venus marquer notre solidarité et rassurer le Président Issoufou que les Nations Unies sont engagées à ce qu’on mutualise nos efforts pour combattre ce terrorisme qui est devenu un mal à l’échelle du Sahel et du monde entier et nous devons prendre conscience de ce mal », a-t-il affirmé. « Le Mali traverse une période de transition. Le Président Issoufou était Président de la CEDEAO quand il y a eu cette transition et il s’est beaucoup investi pour qu’on puisse la mettre sur les rails. Nous sommes en train d’accompagner cette transition et je suis donc venu recueillir ses conseils, ses orientations, pour que cette occasion, qui offre une fenêtre d’opportunité, ne puisse pas être ratée et qu’on réussisse cette transition », a-t-il souligné. View fullsize View fullsize View fullsize

Le PR Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu dimanche en début d’après-midi,  10 janvier 2021, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Mali, Chef de la MINUSMA…
IMG-20210110-WA0045.jpg

L’entretien a porté sur le drame survenu le 2 janvier 2021 dans le Département de Ouallam, Région de Tillabéry et sur la situation au Mali, a-t-il indiqué à l’issue de l’audience.

« Nous avons dénoncé et condamné ce drame », a-t-il rappelé précisant qu’il est venu, suite à ce drame, présenter ses condoléances et celles des Nations Unies au Président Issoufou Mahamadou et au peuple du Niger.

« Nous sommes également venus marquer notre solidarité et rassurer le Président Issoufou que les Nations Unies sont engagées à ce qu’on mutualise nos efforts pour combattre ce terrorisme qui est devenu un mal à l’échelle du Sahel et du monde entier et nous devons prendre conscience de ce mal », a-t-il affirmé.

« Le Mali traverse une période de transition. Le Président Issoufou était Président de la CEDEAO quand il y a eu cette transition et il s’est beaucoup investi pour qu’on puisse la mettre sur les rails. Nous sommes en train d’accompagner cette transition et je suis donc venu recueillir ses conseils, ses orientations, pour que cette occasion, qui offre une fenêtre d’opportunité, ne puisse pas être ratée et qu’on réussisse cette transition », a-t-il souligné.

View fullsize IMG-20210110-WA0045.jpg
View fullsize IMG-20210110-WA0044.jpg
View fullsize IMG-20210110-WA0046.jpg