Laboratoire des Jeunes Talents de Save the Children : des idées et des solutions innovantes pour la paix et le développement en Afrique de l’ouest

L’ONG internationale Save the Children (SCI) en collaboration avec le ministère des Affaires Etrangères du Danemark a organisé du 23 au 27 novembre, un Laboratoire des Jeunes Talents de l’Afrique de l’Ouest (WAYIL 2020). Pendant plusieurs semaines, le laboratoire d’innovation a réuni une cinquantaine de jeunes talents issus de cinq (5) pays de la sous-région dont 5 représentants du Niger pour co-créer des idées et développer des solutions aux principaux défis de développement de l’Afrique de l’Ouest (Niger, Côte d’Ivoire, Mali, Burkina et Sénégal). L’initiative a été clôturée par la tenue, le vendredi 27 novembre 2020, d'un Forum Virtuel Jeunesse Innovation, Dialogue et Paix, avec des panels sur les défis de l'heure, la digitalisation et l’entreprenariat qui ont été animés par d’éminents experts et décideurs et qui a donné l’opportunité aux jeunes talents sélectionnés de montrer leurs idées novatrices devant un large public. {loadposition pub1} C’est convaincu que les jeunes sont la clé pour construire un avenir durable et inclusif, et afin de relever les défis colossaux auxquels font face les pays du sahel en s’appuyant sur la dynamique de l’innovation et du développement des jeunes, que l’ONG Internationale Save the Children (SCI) a initié avec l’accompagnement du Ministère des Affaires Etrangères du Danemark, sous l’impulsion du programme DANIDA,  le Laboratoire d’Innovation des jeunes de l’Afrique de l’Ouest (West Africa Youth Innovation Lab, #WAYIL2020 ) du 23 au 27 novembre 2020. Le Laboratoire d’Innovation des Jeunes est un événement de cinq jours, consacré à l'innovation, au développement durable et à l'entrepreneuriat, qui s’est simultanément déroulé à Abidjan (Côte d’ivoire), Bamako (Mali), Dakar (Sénégal), Niamey (Niger) et à Ouagadougou (Burkina Faso). Durant un mois, 55 jeunes talents, dont cinq (5) du Niger, ont pris part au Labo d'Innovation qui a donné aux jeunes les outils, l’espace et les ressources nécessaires pour développer des idées et créer des solutions concrètes aux questions clés pour le développement autours des Objectifs de Développement Durables (ODD) : Education (ODD 4), Genre (ODD 5), Emploi Décent (ODD 8), Changement Climatique (ODD 13) et Paix Sécurité (ODD 16).  Les équipes ont été composé d’un mixte en genre et nationalité, fait selon le choix d’ODD de chaque jeune. Des innovations à fort impact socioéconomiques Le Niger a été représenté par cinq (5) jeunes talents, dont 3 filles et 2 garçons, qui ont participés pendant un mois aux nombreuses activités inscrites dans le programme du West Africa Youth Innovation Lab. Il s’agit, entre autre, de la tenue du 7 au 8 novembre, du 1er Hackathon virtuel qui a porté sur l’étape de la définition de la problématique. Du 14 au 15 novembre s’est déroulée le  2ème Hackathon virtuel qui a porté sur l’étape de la création d’idée de leurs solutions, et du 23 au 27 novembre, ils ont se sont enfin réunis ensemble pour le « Face to Face » du laboratoire d’innovation avec les 50 autres jeunes talents des autres pays d’Afrique de l’Ouest. Soutenu par plusieurs personnalités et institutions internationales, notamment M.Philippe Adapoe, directeur régional pour l’Afrique Centrale et de l’Ouest de Save the Children (SCI WCA), M. Amavi Akpamagbo,  directeur pays SCI Mali, SE Rolf Holmboe, Ambassadeur du Danemark au Mali, le Laboratoire a contribué au passage des jeunes à l’échelle des innovations à fort impact socio-économique en apportant des réponses aux défis des pays de l’Afrique de l’Ouest, dont ceux relatifs aux questions démographiques, aux changements climatiques, au développement humain, à l’éducation, à l’autonomisation des femmes et à la création d’emplois, en particulier pour les jeunes. Il a également servit de tremplin pour  apporter des réponses adaptées à ces défis qui nécessitent une transformation en profondeur des économies et des sociétés, en ayant des valeurs positives pour socle et l’innovation pour levier. Le Laboratoire a été un franc succès d’autant qu’il a aussi réunit avec les jeunes,  une centaine d’acteurs de l’écosystème entrepreneurial du Sahel parmi lesquels des entrepreneurs, des représentants des Etats, des universitaires, des structures d’accompagnement à l’entrepreneuriat ainsi que des investisseurs ou financiers et des partenaires au développement. Du 23 au 27 novembre, les 5 jeunes talents qui ont représenté le Niger au WAYIL 2020 se sont rencontrés dans les locaux de SCI Niger à l’occasion de l'étape du « Face à Face » du Laboratoire des jeunes pour l'Afrique de l'ouest (WAYIL 2020) de Save the Children  qui a réuni 55 jeunes talents pour co-créer des idées et développer des solutions aux principaux défis de développement de l’Afrique de l’Ouest. Un Forum Virtuel Jeunesse Innovation, Dialogue & Paix, qui s’est tenu le vendredi 27 novembre a clôturé l’évènement et a servi de cadre aux jeunes talents de pitcher leurs idées novatrices devant un large public. Des idées et des solutions aux principaux

Laboratoire des Jeunes Talents de Save the Children : des idées et des solutions innovantes pour la paix et le développement en Afrique de l’ouest

Jeune Talents Save The Children

L’ONG internationale Save the Children (SCI) en collaboration avec le ministère des Affaires Etrangères du Danemark a organisé du 23 au 27 novembre, un Laboratoire des Jeunes Talents de l’Afrique de l’Ouest (WAYIL 2020). Pendant plusieurs semaines, le laboratoire d’innovation a réuni une cinquantaine de jeunes talents issus de cinq (5) pays de la sous-région dont 5 représentants du Niger pour co-créer des idées et développer des solutions aux principaux défis de développement de l’Afrique de l’Ouest (Niger, Côte d’Ivoire, Mali, Burkina et Sénégal). L’initiative a été clôturée par la tenue, le vendredi 27 novembre 2020, d'un Forum Virtuel Jeunesse Innovation, Dialogue et Paix, avec des panels sur les défis de l'heure, la digitalisation et l’entreprenariat qui ont été animés par d’éminents experts et décideurs et qui a donné l’opportunité aux jeunes talents sélectionnés de montrer leurs idées novatrices devant un large public.

{loadposition pub1}

C’est convaincu que les jeunes sont la clé pour construire un avenir durable et inclusif, et afin de relever les défis colossaux auxquels font face les pays du sahel en s’appuyant sur la dynamique de l’innovation et du développement des jeunes, que l’ONG Internationale Save the Children (SCI) a initié avec l’accompagnement du Ministère des Affaires Etrangères du Danemark, sous l’impulsion du programme DANIDA,  le Laboratoire d’Innovation des jeunes de l’Afrique de l’Ouest (West Africa Youth Innovation Lab, #WAYIL2020 ) du 23 au 27 novembre 2020. Le Laboratoire d’Innovation des Jeunes est un événement de cinq jours, consacré à l'innovation, au développement durable et à l'entrepreneuriat, qui s’est simultanément déroulé à Abidjan (Côte d’ivoire), Bamako (Mali), Dakar (Sénégal), Niamey (Niger) et à Ouagadougou (Burkina Faso). Durant un mois, 55 jeunes talents, dont cinq (5) du Niger, ont pris part au Labo d'Innovation qui a donné aux jeunes les outils, l’espace et les ressources nécessaires pour développer des idées et créer des solutions concrètes aux questions clés pour le développement autours des Objectifs de Développement Durables (ODD) : Education (ODD 4), Genre (ODD 5), Emploi Décent (ODD 8), Changement Climatique (ODD 13) et Paix Sécurité (ODD 16).  Les équipes ont été composé d’un mixte en genre et nationalité, fait selon le choix d’ODD de chaque jeune.

Des innovations à fort impact socioéconomiques

Le Niger a été représenté par cinq (5) jeunes talents, dont 3 filles et 2 garçons, qui ont participés pendant un mois aux nombreuses activités inscrites dans le programme du West Africa Youth Innovation Lab. Il s’agit, entre autre, de la tenue du 7 au 8 novembre, du 1er Hackathon virtuel qui a porté sur l’étape de la définition de la problématique. Du 14 au 15 novembre s’est déroulée le  2ème Hackathon virtuel qui a porté sur l’étape de la création d’idée de leurs solutions, et du 23 au 27 novembre, ils ont se sont enfin réunis ensemble pour le « Face to Face » du laboratoire d’innovation avec les 50 autres jeunes talents des autres pays d’Afrique de l’Ouest. Soutenu par plusieurs personnalités et institutions internationales, notamment M.Philippe Adapoe, directeur régional pour l’Afrique Centrale et de l’Ouest de Save the Children (SCI WCA), M. Amavi Akpamagbo,  directeur pays SCI Mali, SE Rolf Holmboe, Ambassadeur du Danemark au Mali, le Laboratoire a contribué au passage des jeunes à l’échelle des innovations à fort impact socio-économique en apportant des réponses aux défis des pays de l’Afrique de l’Ouest, dont ceux relatifs aux questions démographiques, aux changements climatiques, au développement humain, à l’éducation, à l’autonomisation des femmes et à la création d’emplois, en particulier pour les jeunes. Il a également servit de tremplin pour  apporter des réponses adaptées à ces défis qui nécessitent une transformation en profondeur des économies et des sociétés, en ayant des valeurs positives pour socle et l’innovation pour levier.

Le Laboratoire a été un franc succès d’autant qu’il a aussi réunit avec les jeunes,  une centaine d’acteurs de l’écosystème entrepreneurial du Sahel parmi lesquels des entrepreneurs, des représentants des Etats, des universitaires, des structures d’accompagnement à l’entrepreneuriat ainsi que des investisseurs ou financiers et des partenaires au développement.

Jeune Talents Save The Children BIS

Du 23 au 27 novembre, les 5 jeunes talents qui ont représenté le Niger au WAYIL 2020 se sont rencontrés dans les locaux de SCI Niger à l’occasion de l'étape du « Face à Face » du Laboratoire des jeunes pour l'Afrique de l'ouest (WAYIL 2020) de Save the Children  qui a réuni 55 jeunes talents pour co-créer des idées et développer des solutions aux principaux défis de développement de l’Afrique de l’Ouest. Un Forum Virtuel Jeunesse Innovation, Dialogue & Paix, qui s’est tenu le vendredi 27 novembre a clôturé l’évènement et a servi de cadre aux jeunes talents de pitcher leurs idées novatrices devant un large public.

Des idées et des solutions aux principaux défis de développement de l’Afrique de l’Ouest

L’évènement marquant qui a clôturé le Laboratoire d’Innovation des Jeunes a été le Forum Virtuel « Jeunesse Innovation Dialogue & Paix » qui s’est déroulé le vendredi 27 novembre. Cette journée ouverte au public a réuni en visioconférence tous les participants qui ont eu l’occasion d’échanger et de débattre sur des questions concernant le développement durable et la participation des jeunes au Sahel.

Plus de 300 personnes ont pris part au Forum virtuel dont des chefs d’’entreprises, des représentants d’ONG, d’institutions académiques, d’organisations internationales et des représentants du gouvernement. A travers des panels et des ateliers, ils ont échangé et débattu sur le développement durable et la participation des jeunes en Afrique de l’Ouest. Le Forum a également servi de plate-forme pour les jeunes talents de s’engager dans un large éventail d’activités visant à mettre en avant l’entreprenariat, l’innovation et l’émancipation des jeunes.

A.K.M (actuniger.com)

{loadposition pub2}