Filo La Diva reste perplexe face au freestyle de La Pioshe qui fait le buzz au Niger. Et c’est l’une des premières voix dans le monde du showbiz à avoir pris publiquement la parole pour donner une appréciation contraire.

« Beaucoup prendront cela comme de la jalousie, mais là on parle de professionnalisme et le respect que les gens doivent avoir pour le métier de l’artiste et le respect envers l’image du pays à l’international, » a-t-elle dit d’emblée.

« Il y a une chose qui m’intrigue, c’est beaucoup plus l’engouement autour pour quelque chose qui n’est pas assez bien pour le pays. Je veux parler de la qualité du travail qui laisse à désirer. Ce n’est pas bon et c’est comme si autour d’elle, elle n’a pas des gens capables de lui conseiller, » regrette celle qui fera bientôt 10 ans dans la musique au Niger avant de s’en prendre à son entourage.

« Je regrette que ceux qui lui ont fait l’enregistrement et le clip n’ont pas pris la peine de la conseiller parce que c’est l’image de toute une nation.»

« Aujourd’hui avec ce que La Pioshe a fait, le Niger est encore caricaturé de la pire manière. Et au lieu de lui dire la vérité, des gens en font un buzz,» fustige celle qui véhicule des messages d’amour et de paix dans ses morceaux.

« Si cela ne tenait qu’à moi, on va supprimer tout ce buzz sur les réseaux parce que c’est le monde entier qui nous regarde. »

« Aujourd’hui tous les pays font tout pour faire rayonner leurs couleurs à travers les œuvres de leurs artistes. Et nous, on encourage ce qui n’est pas encore abouti, moi je ne suis pas contente et c’est pour cela depuis je regarde stupéfait ce mauvais buzz. Il faut que les gens changent de mentalité, ca ne va pas du tout. »

Au demeurant, Filo la Diva invite La Pioshe à travailler. « Ce qu’il faut, c’est dire à La Pioshe de travailler, il reste énormément à faire si tant est qu’elle veut faire carrière, il faut avoir le courage de lui dire la vérité, le monde nous regarde,» a-t-elle conclu.

Abdoulaye Ali

L’article Filo La Diva sur le freestyle de La Pioshe : « La qualité du travail laisse à désirer» est apparu en premier sur Agendaniamey: La 1ère plate-forme événementielle au Niger.