Elections : « malgré des défis importants, le Niger a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir » selon Mohamed Ibn Chambas, envoyé spécial du SG de l’ONU

Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU, Mohamed Ibn Chambas, a estimé que l’ensemble des acteurs au processus électoral doivent jouer  un rôle important pour maintenir un climat apaisé et faire de ces élections un succès national. Dans un communiqué, le chef de l’UNOWAS a félicité les parties prenantes pour l’adoption de la déclaration commune et la signature du code de bonne conduite des médias. {loadposition pub1} Dans le cadre du soutien continu du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS) pour l’organisation, le 27 décembre 2020, des élections présidentielles et législatives apaisées et inclusives au Niger, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de l’UNOWAS, Mohamed Ibn Chambas, a participé jeudi dernier  à Niamey, au « Forum des parties prenantes pour des élections apaisées et inclusives au Niger », organisé avec l’appui des partenaires du Niger : la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union Européenne (UE), la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) et la Fondation Hans Seidl. L’objectif de cette importante initiative était de faciliter le dialogue entre les partis politiques, les responsables des institutions nationales, les leaders d’opinion (chefs religieux, traditionnels et coutumiers), des personnalités indépendantes, des responsables des organisations de la société civile, des leaders des associations de femmes et des jeunes, des organisations professionnelles des médias, et de les sensibiliser sur les enjeux de l’organisation d’élections crédibles, inclusives et apaisées, en vue de consolider la démocratie et contribuer à la paix, la sécurité et la stabilité du pays. « Malgré les défis importants auxquels le Niger fait face sur le plan sécuritaire, humanitaire et sanitaire, le pays a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir, un passage de témoin démocratique qui consolidera les gains obtenus ces dernières années ». UNOWAS Au cours de son intervention à l’ouverture du Forum, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, a déclaré « que malgré les défis importants auxquels le Niger fait face sur le plan sécuritaire, humanitaire et sanitaire, le pays a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir, un passage de témoin démocratique qui consolidera les gains obtenus ces dernières années. » Tout en saluant les efforts fournis par toutes les parties prenantes pour assurer la tenue des élections locales, législatives et présidentielle dans les délais, M. Ibn Chambas a rappelé que « nos préoccupations doivent également inclure le sort des communautés, dont les aspirations démocratiques se conjuguent aussi aux difficultés très concrètes rencontrées actuellement : l’insécurité, les déplacements de population, les aléas des récoltes, les intempéries et les inondations. »  Soulignant l’importance du rôle que doivent jouer tous les acteurs pour maintenir un climat apaisé, et faire de ces élections un succès national, le Représentant spécial a félicité les parties prenantes pour l’adoption de La déclaration commune, ainsi que pour la signature du code de bonne conduite des médias. Ikali (actuniger.com) {loadposition pub2}

Elections : « malgré des défis importants, le Niger a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir » selon Mohamed Ibn Chambas, envoyé spécial du SG de l’ONU

Mohamed Ibn Chambas et Issoufou Mahamadou

Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU, Mohamed Ibn Chambas, a estimé que l’ensemble des acteurs au processus électoral doivent jouer  un rôle important pour maintenir un climat apaisé et faire de ces élections un succès national. Dans un communiqué, le chef de l’UNOWAS a félicité les parties prenantes pour l’adoption de la déclaration commune et la signature du code de bonne conduite des médias.

{loadposition pub1}

Dans le cadre du soutien continu du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS) pour l’organisation, le 27 décembre 2020, des élections présidentielles et législatives apaisées et inclusives au Niger, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de l’UNOWAS, Mohamed Ibn Chambas, a participé jeudi dernier  à Niamey, au « Forum des parties prenantes pour des élections apaisées et inclusives au Niger », organisé avec l’appui des partenaires du Niger : la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union Européenne (UE), la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) et la Fondation Hans Seidl.

L’objectif de cette importante initiative était de faciliter le dialogue entre les partis politiques, les responsables des institutions nationales, les leaders d’opinion (chefs religieux, traditionnels et coutumiers), des personnalités indépendantes, des responsables des organisations de la société civile, des leaders des associations de femmes et des jeunes, des organisations professionnelles des médias, et de les sensibiliser sur les enjeux de l’organisation d’élections crédibles, inclusives et apaisées, en vue de consolider la démocratie et contribuer à la paix, la sécurité et la stabilité du pays.

« Malgré les défis importants auxquels le Niger fait face sur le plan sécuritaire, humanitaire et sanitaire, le pays a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir, un passage de témoin démocratique qui consolidera les gains obtenus ces dernières années ». UNOWAS

Au cours de son intervention à l’ouverture du Forum, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, a déclaré « que malgré les défis importants auxquels le Niger fait face sur le plan sécuritaire, humanitaire et sanitaire, le pays a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir, un passage de témoin démocratique qui consolidera les gains obtenus ces dernières années. »

Tout en saluant les efforts fournis par toutes les parties prenantes pour assurer la tenue des élections locales, législatives et présidentielle dans les délais, M. Ibn Chambas a rappelé que « nos préoccupations doivent également inclure le sort des communautés, dont les aspirations démocratiques se conjuguent aussi aux difficultés très concrètes rencontrées actuellement : l’insécurité, les déplacements de population, les aléas des récoltes, les intempéries et les inondations. » 

Soulignant l’importance du rôle que doivent jouer tous les acteurs pour maintenir un climat apaisé, et faire de ces élections un succès national, le Représentant spécial a félicité les parties prenantes pour l’adoption de La déclaration commune, ainsi que pour la signature du code de bonne conduite des médias.

Ikali (actuniger.com)

{loadposition pub2}