Economie : Le nombre de diplômés en Finance islamique s’augmente au Niger.

Ils ont désormais 85 diplômés en Finance islamique formés par l’Université islamique au Niger. Ils vont ainsi combler le vide en matière de ressources humaines. [...] L’article Economie : Le nombre de diplômés en Finance islamique s’augmente au Niger. est apparu en premier sur NigerFocus.

Economie : Le nombre de diplômés en Finance islamique s’augmente au Niger.

Ils ont désormais 85 diplômés en Finance islamique formés par l’Université islamique au Niger. Ils vont ainsi combler le vide en matière de ressources humaines.

Nigerfocus le 20 octobre 2020 : La Directrice générale de la Haute autorité du Waqf, Kadiadjatou Diallo et le directeur général de la Banque islamique du Niger, Abakar Mahamat Adoum se sont réjouis de la sortie, samedi, de 37 diplômés en DESS en Finance islamique.

« Je me réjouis qu’ils vont être déversés sur le marché financier nigérien et qu’ils seront à même d’apporter beaucoup pour le développement de la Finance islamique. » a déclaré Mme Diallo à la cérémonie de remise de diplôme.

Pour sa part M. Adoum a indiqué avoir « accepté de parrainer cette activité pour (…) honorer le savoir et la consécration des futurs cadres appelés à servir le Niger en implémentant la Finance islamique. »

Cette promotion qui porte le nom du Professeur Beidari Boubacar, est composée de37 admis dont 29 hommes et 8 femmes. 13 admis sur 20 en Assurance-Banque soit un taux de réussite de 65% et 24 admis sur 35 en conformité charia audit et gestion de risques soit un taux de réussite de 68,57%. Le taux général de réussite est donc de 67, 27%.

« L’Université islamique au Niger est entrain de contribuer efficacement à relever l’un des grands défis auquel notre pays et les pays de la sous-région font face avec l’ouverture à la Finance islamique c’est-à-dire le défi de ressources humaines qualifiées », a expliqué Zoubeirou Mahamadou, coordonnateur du programme à l’université islamique au Niger.

Lire aussi: Finance : L’Anefi fait le point de la Finance islamique.

Pays à majorité musulmane, le Niger entend se positionner dans l’industrie de la Finance islamique dans le monde. Il a mis en place en mars dernier, la Haute autorité du waqf, une institution chargée de mobiliser « des ressources pour organiser la solidarité nationale ». Le Niger est aussi partie prenant de l’application des instructions de la BCEAO et le règlement 003 du CIMA.

« Je sais que nous réalisons tous, à quel point, c’est un beau cadeau d’être aussi bien préparé dans un domaine aussi pointu qu’est la Finance islamique. », reconnaît Abdoulaye Moussa, délégué de la promotion.

Ces 37 diplômés viennent s’ajouter à 48 autres sortis en 2019 de l’Université islamique au Niger.  

L’article Economie : Le nombre de diplômés en Finance islamique s’augmente au Niger. est apparu en premier sur NigerFocus.