K. Jérôme a enceinté la mère de sa concubine A. Célestine pour se venger parce qu’elle l’a quitté pour un autre.
Ils étaient ensemble depuis trois ans et ont eu une petite fille nommée Angelica. D’après les informations rapportées par Soir Info, A. Célestine avait dit à son concubin K. Jérôme courant le mois de mars, qu’elle ne se sentait pas bien et qu’elle voulait se rendre à Guiglo pour se faire soigner. Le monsieur en acceptant sa requête, lui donne de l’argent pour son transport et les frais médicaux.
C’est ainsi que  A. Célestine se rend à Guiglo en compagnie de la petite Angelica, laissant derrière elle son concubin K. Jérôme et sa mère Rosalie. Des jours passèrent et la malade ne donne pas de nouvelles.

Inquiet, K. Jérôme enfourche sa moto et se rend à Guiglo, après avoir tenté sans succès de la joindre au téléphone. Il emporte avec lui des achats et se rend au quartier Nazareth chez la cousine de sa concubine, où elle a l’habitude de séjourner quand elle va à Guiglo.
C’est en rentrant chez la cousine qu’il trouve sa concubine A. Célestine en pleine forme et dans les bras d’un autre. Soudain, il perd patience la dispute éclate dans la maison. Dans les échanges, Célestine balance à la figure de Jérôme qu’il n’était pas le père de leur fille Angelica.

Elle explique que l’homme qui la serre dans les bras est le vrai père de la petite et que celui-ci a déjà établi l’extrait de naissance d’Angelica. Humilié, Jérôme pleure à chaudes larmes devant son rival puis s’en retourne dans le campement de
Salamkro tout expliqué à sa belle-mère Rosalie.
Choquée, la belle-mère d’une quarantaine d’années et à la forme généreuse, lui promet de régler l’affaire. Un soir, K. Jérôme invite sa belle-mère dans un maquis et la saoule avant de la ramener à la maison pour coucher avec elle, alors qu’elle était inconsciente.

A plusieurs reprises, il prend son pied et quand plus tard Rosalie retrouve ses esprits, elle le repousse vigoureusement. Alors  K. Jérôme s’excuse en lui faisant savoir qu’il était sous l’emprise de l’alcool.
Mais il se trouve que Rosalie était dans sa période d’ovulation. Un mois plus tard, elle constate qu’elle est enceinte et se confie à une proche qui ébruite l’affaire. Toute honteuse, Rosalie quitte le campement et rallie sa région natale Bouaké où elle décide de se faire avorter.

Avec L’infodrome

L’article Divers, Il enceinte la mère de sa femme pour se venger de la rupture d’avec sa compagne est apparu en premier sur Agendaniamey: La 1ère plate-forme événementielle au Niger.