Issoufou bavette

La valeur du patrimoine déclaré de l’ancien chef de l’Etat est passée de 1.274.594.115 francs CFA à 2.339.939.675 francs CFA en 2020, soit une hausse de plus d’un milliards en une année. C’est ce que relève le dernier Rapport général 2020 de la Cour des Comptes.

 {loadposition pub1}

De 1,3 milliards en 2019, le patrimoine de l’ex chef d’Etat, Issoufou Mahamadou, s’est hissé à un peu plus de 2,3 milliards selon la déclaration actualisé de 2020 tel qu’il ressort du Rapport général que vient de rendre la Cour des comptes pour l’exercice 2020. Le patrimoine de l’ancien président a ainsi connu une hausse de plus d’un milliards de francs CFA en une année (1.065. 345. 560 FCFA). La Cour n’a fait aucune observation sur cet écart et aucun détail de cette hausse n’ont été donnés dans le rapport.

Conformément aux dispositions de la Constitution, le Président de la République est tenu de déclarer ses biens dés sa prise de fonction et cette déclaration doit être actualisée annuellement.

En 2017, la valeur des biens déclarés par l’ancien chef d’Etat était d’un milliard deux cent vingt-quatre millions cinq cent quarante-cinq mille huit cent dix-sept (1 224 545 817) francs CFA contre 1.144.680.024 francs CFA en 2016, à la fin de son premier mandat,  et 956.768.696 francs CFA en 2015.

Apres dix années à la primature, l’ancien chef du gouvernement Brigi Rafini, a déclaré un patrimoine estimé à 112.691.157 francs CFA en 2020 contre 96.538.155 francs CFA une année auparavant.

Parmi les ministres de l’ancienne équipe les plus nantis, on retrouve l’ancien argentier du pays, l’ex ministre des finances Mahamadou Diop qui, en 2019, dispose d’un patrimoine estimé à 1.353.534.323 francs CFA. Le nouveau Haut Représentant du Président de la République, l’ancien ministre du Pétrole Foumakoye Gado a lui déclaré un patrimoine de 134. 959.343 francs CFA en 2020, en baisse de 206.680 francs CFA par rapport à 2019.

Le nouveau premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou a quant à lui, fait valoir un patrimoine d’une valeur de  540.202.463 francs CFA en 2020, en hausse de 14.389.090 francs CFA en 2019.

A l’image du Président de la République et du Premier ministre, tous les ministres ainsi que les présidents d’institutions sont tenus de faire leur déclaration des biens à la Cour constitutionnelle et à la Cour des comptes. Cependant, certains ne se sont jamais pliés à cet exercice de transparence budgétaire et d’autres ne l’ont fait que partiellement comme l’a relevé la Cour dans son rapport. A titre d’exemple, l’ancien ministre et actuel  1er vice-président de l’Assemblée Kalla Hankourao n’a jamais transmis sa déclaration des biens.

 (actuniger.com)

 {loadposition pub2}