Le Premier ministre, Chef du gouvernement, M Ouhoumoudou Mahamadou accordé hier deux audiences. Le Chef du gouvernement s’est d’abord entretenu avec la cinéaste Rahmatou Keïta. A sa sortie d’audience, elle a déclaré avoir échangé avec le Premier ministre sur la situation du cinéma au Niger afin de voir comment booster l’industrie cinématographique. Elle a ajouté avoir parlé du problème de l’éducation. En outre, Mme Rahmatou Keïta a apprécié la proposition qui a été faite par le Chef de l’Etat concernant l’introduction des langues nationales dans les écoles du Niger. Elle a aussi évoqué son combat visant à valoriser la culture à travers le cinéma, les écrits. A cet effet, le Chef du gouvernement a rassuré la cinéaste nigérienne de son soutien sachant bien que l’industrie cinématographique a besoin de la volonté politique pour prospérer. La cinéaste a, enfin confié avoir parlé de l’importance de la création artistique au regard des ressources et des emplois qu’elle génère.

Le Chef du gouvernement a, ensuite reçu une délégation de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), conduite par son président, Pr Khalid Ikhiri. C’était en présence de la responsable de Monde Kourcia Mme Réki Moussa Hassane.

 Laouali Souleymane(onep)