Un braconnier présumé a été piétiné à mort après avoir rencontré un troupeau d’éléphants au pire moment possible samedi, dans ce que les responsables des parcs nationaux d’Afrique du Sud (SANParks) ont qualifié d’incident «malheureux».

L’homme était l’un des trois braconniers présumés de rhinocéros que les gardes du parc poursuivaient dans le parc national Kruger à l’époque, a déclaré SANParks dans un communiqué de presse. «Lorsqu’ils ont réalisé qu’ils avaient été repérés, les braconniers présumés ont laissé tomber une hache et un sac avec leurs provisions pour tenter de s’échapper des rangers», a déclaré SANParks. Les fonctionnaires ont également récupéré un fusil.

Les rangers ont poursuivi les trois suspects avec des chiens et un soutien aérien. Ils ont finalement rattrapé celui qui a dit que son complice était tombé sur un troupeau d’éléphants reproducteurs, mais il ne savait pas ce qui s’était passé par la suite. Les Rangers se sont rendus à l’endroit où l’homme a été vu pour la dernière fois et ont constaté qu’il avait été «gravement piétiné», a déclaré SANParks.

On ne sait pas combien d’éléphants étaient impliqués, mais un seul éléphant d’Afrique adulte peut peser jusqu’à 3,3 tonnes. Le suspect est finalement décédé des suites de ses blessures. «Il est malheureux qu’une vie ait été perdue inutilement», a déclaré Gareth Coleman, directeur général du parc national Kruger, dans un communiqué.

L’article Afrique du sud: un braconnier tué par un troupeau d’éléphants est apparu en premier sur L'événement Niger.